Palimpsesto | Palimpseste

O remédio era proceder como para um palimpsesto em que a vontade e escrúpulo do escriba ou copista limpa rigorosamente do pergaminho ou papiro o texto que lá estava, para traçar sobre ele o texto novo (…) que lhe dará a ilusão de outra existência, de uma finalidade ou razão de ser, capaz de offset a vida autêntica, original. Esse é (era) o segredo. Mas, como em tantos palimpsestos, o texto original acaba por reçumar, reaparecer, tornar-se legível, impor-se… e acaba até por confundir o texto sobreposto.

……………………………………………….

 

La solution était de procéder comme pour un palimpseste où la volonté et les scrupules du scribe ou du copiste nettoient rigoureusement du parchemin ou du papyrus le texte qui s’y trouvait, pour y tracer par dessus le nouveau texte […] qui lui donnera l’illusion d’une autre existence, d’une finalité ou d’une raison d’être capable de offset la vie authentique, originale. Là réside (résidait) le secret. Mais, comme pour tant de palimpsestes, le texte original finit par se révéler, réapparaître, devenir lisible, s’imposer… et finit même par confondre le texte superposé.

(José Rodrigues Miguéis. Lettre à Maria da Graça Amado da Cunha. Espólio de José Rodrigues Miguéis. Biblioteca Nacional de Portugal.)

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :